La République des TerritoiresVie locale

Marylise Lebranchu : « le département est l'échelon de la solidarité territoriale » par Claudy Lebreton

26 avr

imprimer

Marylise 1Aujourd'hui, j'ai eu le plaisir d'accueillir Marylise Lebranchu, qui a répondu favorablement à mon invitation, pour évoquer la modernisation de l'action publique. Native de Loudéac, la Ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation, et de la fonction publique est quasiment chez elle en Côtes d'Armor.

La matinée était consacrée à la visite de la Maison du Département de Saint-Brieuc, qui regroupe les services « territorialisés » du Conseil général : lancée en 2010, cette politique vise à rapprocher le service public départemental des citoyens et à le rendre plus accessible, plus visible et plus réactif.

Au cours de l'après-midi, nous avons organisé, avec René Régnault, Président de l'AMF des Côtes d'Armor, un long échange entre les élus locaux et la Ministre. Les discussions ont notamment porté sur l'avenir des communes et de leur articulation avec les intercommunalités. Certains ont exprimé leur crainte de voir disparaître cet échelon de proximité auquel les citoyens sont très attachés, tandis que d'autres ont fait valoir que les regroupements intercommunaux ont, au contraire, permis de « sauver » les petites communes : bien souvent, celles-ci n'ont pas les moyens de faire face, seules, à la complexification croissante de l'action publique, liée notamment à l'inflation normative. Sur ce dernier point, Marylise Lebranchu a affirmé que le Président François Hollande et le Gouvernement étaient parfaitement conscients de cette réalité, très difficile pour les élus locaux, et qu'ils s'engageaient, notamment, à supprimer deux normes anciennes lorsqu'une nouvelle serait édictée.

S'agissant de la nouvelle étape de la décentralisation, la Ministre a quelque peu regretté le choix du Sénat de s'opposer au projet de loi initial, et qui a conduit le Premier ministre à le scinder en trois textes distincts. Toutefois, elle reste déterminée à mettre en œuvre cette réforme, qui donnera davantage de responsabilités aux élus locaux, notamment dans le cadre des conférences territoriales de l'action publique : celles-ci regrouperont les responsables des collectivités territoriales et de l'Etat au sein d'une région dans le but de mieux coordonner la mise en œuvre des politiques publiques sur nos territoires – grosso modo de dire « qui fait quoi ».

Marylise Lebranchu a conclu cette rencontre en rendant hommage aux élus locaux et aux agents de la fonction publique, qui sont parfois perçus uniquement comme un coût pour la collectivité nationale, alors qu'ils sont, en réalité, une vraie richesse pour notre pays et nos territoires.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre la conversation sur cet article en vous abonnant à son flux de commentaires .

Vérifiez votre commentaire

Prévisualisez votre commentaire

Ceci est une prévisualisation, votre commentaire n'a pas été publié pour l'instant.

En cours...
Votre commentaire n'a pas pu être publié pour la raison suivante :
Votre commentaire a été enregistré, il sera publié après validation par l'auteur. Poster un autre commentaire

Le texte saisi ne correspond pas à l'image, essayez de nouveau.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils seront soumis à l'appréciation de l'auteur avant publication.

« Au cœur de la société numérique | Accueil | Journée placée sous le signe de l'emploi à Guingamp »

La République des Territoires - Le Mag

Bienvenue dans la "République des Territoires", la partie "mag" – ou magazine – de mon site.

Cet Espace de réflexions et de débats, qui doit jouer le rôle « d’agitateur d’idées », propose des articles de fond sur la démocratie locale, l'organisation territoriale, la décentralisation, l'action des collectivités, les finances locales, etc.

Ouvert à tous, élus ou non, célèbres ou anonymes, chacun peut s’en saisir pour questionner, interpeller, proposer, faire valoir un point de vue sur ces thèmes. Mon rôle dans cette partie sera plus sûrement celui d’un « rédacteur en chef ».

Merci de vos contributions au débat !

Dernières contributions sur Le Mag

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Politique

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Vie locale

Vidéos

A Propos

Ouverture du marché avec Claudy Lebreton

A propos

Adhérent au Parti socialiste en 1975, devenu maire de Plénée-Jugon en 1977, je suis président du Conseil Général des Côtes d'Armor depuis 1997 ainsi que président de l'Assemblée des départements de France depuis 2004.

Logo Parti Socialiste

Me Contacter

S'abonner par email