Politique

Une nouvelle ambition territoriale pour la France en Europe par Claudy Lebreton

09 juin

imprimer

Le jeudi 2 juin,le premier ministre: Manuel Valls rendait public mon rapport rédigé à sa demande sur les questions d'aménagement et de développement du territoire,de démocratie locale,de dialogue entre l'Etat et les collectivités territoriales,de révolution numérique.

Je mesure l'important travail accompli avec le concours de Marjorie Jouen et de Clara Boudehen qui a mobilisé durant plusieurs mois.Auditions,ateliers des territoires,lectures d'articles de presse et de rapports universitaires,propositions individuelles et collectives,constituérent notre quotidien toute la période allant de l'automne dernier au printemps d'aujourd'hui.

Que retenir de l'ensemble de nos analyses,réflexions,confrontations et propositions?

D'abord,un enrichissement fondé sur la qualité de nos débats,la passion sans cesse renouvelée à l'écoute de nos partenaires et la satisfaction du devoir accompli et d'étre utile à notre communauté.

Un journaliste avisé a qualifié le rapport d'ambitieux,de sévére et d'iconoclaste.Je ne récuse pas ces qualificatifs et je les valide.

Sévére voir lucide et d'une parfaite honnêteté intellectuelle sur le territoire français en souffrance.A  travers le diagnostic,j'ai voulu montrer et démontrer que le télescopage des défis et le manque de visibilité accréditent  une vision de l'avenir entre injustice et déclin.

Jai montré du doigt des réponses nationales insuffisantes ou inadaptées qui alimentent le désarroi de nos concitoyens.Et, j'ai mis en exergue, l'ébranlement des territoires lié à la réforme territoriale, des collectivités fortement chahutées, une démocratie locale "à la peine".

Ambitieux voir audacieux quant à l'obligation impérative de" co-construction "d'une  nouvelle ambition territoriale pour la France en Europe et de rendre la politique d'amenagement et de développement des territoires plus plus participative et plus efficiente.

Je suis convaincu que nous sommes entrés dans l'ére du "CO",répondant à une forte aspiration des femmes et des hommes de  notre pays, de participation, dés la génése, à la construction d'un projet qui porte une vision prospective de nos territoires, à l'écriture d'un récit républicain sur notre action collective à le mettre en oeuvre ensemble dans nos espaces du quotidien et de proximité.

Iconoclaste voir  singulier quant au contenu de certaines recommandations et propositions telles que la réalisation d'une sociéte de l'engagement,la sensibilisation permanente au monde à venir, la création du conseil des collectivités de France, la réforme de la démocratie territoriale ( décentralisation), la révolution culturelle des administrations centrales, la bonne utilisation des outils numériques dans l'amelioration du dialogue social, la mobilisation des 530000 élus locaux, le desserement des contraintes réglementaires, le developpement de l'innovation territoriale et de la créativité citoyenne ainsi que de nombreuses options que découvrirez à la lecture aisée de ce rapport.

A ce stade, je veux souligner les 487 propositions écrites par de nombreux internautes, lors de la consultation citoyenne et numérique que nous avons totalement intégrées à notre document.

Enfin, avec Marjorie et Clara, nous avons rédigé ce rapport dans l'esprit d'Utope et ,plus prés de nous d'Edgar Morin qui en appelle au "changement de civilisation".

je crois profondément que cette période est historique. Elle est caractérisée par la conjonction de crises, de ruptures, de transitions, de révolutions. Le défi écologique pour notre planéte, la fracture démocratique, la montée des intégrismes, les ravages d'un capitalisme sauvage et débridé, la nouvelle économie plus sociale et solidaire, la transition numérique qui bouleverse les relations entre les individus ici et à l'échelle de la planéte constituent à n'en pas douter, les chantiers colossaux auxquels le monde est confronté.

Je n'oublie pas cette grande question du Sens qui taraude nos esprits depuis si longtemps et qui nous interroge en permanence. Nous tentons desespéremment d'y répondre encore et toujours pour le sursaut de notre humanité.

Claudy Lebreton

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre la conversation sur cet article en vous abonnant à son flux de commentaires .

Vérifiez votre commentaire

Prévisualisez votre commentaire

Ceci est une prévisualisation, votre commentaire n'a pas été publié pour l'instant.

En cours...
Votre commentaire n'a pas pu être publié pour la raison suivante :
Votre commentaire a été enregistré, il sera publié après validation par l'auteur. Poster un autre commentaire

Le texte saisi ne correspond pas à l'image, essayez de nouveau.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils seront soumis à l'appréciation de l'auteur avant publication.

« UNE ABSENCE VOULUE | Accueil | Parlement & Citoyens - Comment refonder la démocratie locale ? - Rapport final »

La République des Territoires - Le Mag

Bienvenue dans la "République des Territoires", la partie "mag" – ou magazine – de mon site.

Cet Espace de réflexions et de débats, qui doit jouer le rôle « d’agitateur d’idées », propose des articles de fond sur la démocratie locale, l'organisation territoriale, la décentralisation, l'action des collectivités, les finances locales, etc.

Ouvert à tous, élus ou non, célèbres ou anonymes, chacun peut s’en saisir pour questionner, interpeller, proposer, faire valoir un point de vue sur ces thèmes. Mon rôle dans cette partie sera plus sûrement celui d’un « rédacteur en chef ».

Merci de vos contributions au débat !

Dernières contributions sur Le Mag

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Politique

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Vie locale

Vidéos

A Propos

Ouverture du marché avec Claudy Lebreton

A propos

Adhérent au Parti socialiste en 1975, devenu maire de Plénée-Jugon en 1977, je suis président du Conseil Général des Côtes d'Armor depuis 1997 ainsi que président de l'Assemblée des départements de France depuis 2004.

Logo Parti Socialiste

Me Contacter

S'abonner par email