ActualitésVie locale

Le débat public sur le parc éolien en mer : un exercice inédit, contraint mais utile par Claudy Lebreton

24 juil

imprimer

ImagesCAHZDYE5

Hier s’est tenue, à Saint-Brieuc, la réunion de synthèse du débat public qui sera clos officiellement ce soir à minuit, sur le projet de parc éolien en mer au large de la baie de Saint-Brieuc. Cet exercice, inédit dans notre Département, a mobilisé les Costarmoricaines et les Costarmoricains comme en témoignent les chiffres de participation : 70 cahiers d’acteurs rédigés, plus de 2 000 participants aux 33 heures de débat, près de 400 questions posées et un peu moins d’une centaine d’avis déposés...

 

L’objectif du débat était d’informer le public sur le projet de parc éolien en mer au large de la baie de Saint-Brieuc et de le préciser afin de mieux en percevoir les atouts comme les limites. Notre collectivité départementale attend de ce projet qu’il soit vecteur de création d’emplois, associant pour ce faire les entreprises locales et les établissements de formation. Nous souhaitons également que ce parc éolien soit exemplaire en terme de développement durable, permettant la symbiose entre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Enfin, nos attentes sont également fortes concernant la prise en compte de tous les usagers de la mer (professionnels de la pêche, plaisanciers, associations, usagers, pêcheurs amateurs...) concernés par ce projet. Ce débat a permis à chacun de s’exprimer ; la poursuite de cette concertation doit être envisagée pour l’avenir.

 

Bien sûr, à l’issue de ce débat public, nous pouvons formuler quelques regrets en ce qui concerne, par exemple, la participation de certains publics – les jeunes ou les Costarmoricains d’autres territoires que le littoral ont été faiblement représentés –, le cadre formel limitant les interventions dans le temps et par-là même leur développement, ou encore le manque de précision sur certaines réponses apportées.

 

Ce débat est cependant venu confirmer, s’il en était besoin, la vivacité de notre démocratie locale et notre culture de la discussion et de l’argumentation. Cette mobilisation traduit également l’intérêt que porte les Costarmoricaines et les Costarmoricains au projet de parc éolien lui-même, mais aussi à ses enjeux pour l’environnement, l’emploi, l’activité économique et touristique ainsi que la qualité de vie en Côtes d’Armor... autant de choix de société que ce temps et cet exercice du débat public ont mis en perspective.

 

Partie prenante notamment de l’une des dimensions du débat – le choix du port de maintenance – j’avais souhaité, en coordination avec la Commission Particulière du Débat Public, profiter de cette opportunité pour alimenter les travaux de l’Assemblée départementale. C’est assez inédit, pour une collectivité comme la nôtre, de recueillir l’avis des citoyens, dans un cadre comme celui-ci, pour opérer un tel choix.

 

Opportunité pour chacun d’obtenir les informations nécessaires à l’appréciation du projet et les réponses aux questions qu’il soulève, le débat a aussi été utile pour nous, élu-e-s du Conseil général des Côtes d’Armor, en nous permettant de prendre la mesure des attentes, entendre les craintes, mais aussi les espoirs des citoyens et des territoires concernant ce projet bien sûr, mais, plus largement, le Département que nous voulons pour demain.

 

Si toutes les informations attendues n’ont pas pu être apportées – car les études d’impact, notamment, sont en cours – toutes les questions ont pu être posées. Nous avons à apprendre du cadre donné par ce débat public, certes contraint, mais qui a permis la confrontation des points de vue et conforté une réelle concertation avec les acteurs costarmoricains.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre la conversation sur cet article en vous abonnant à son flux de commentaires .

Vérifiez votre commentaire

Prévisualisez votre commentaire

Ceci est une prévisualisation, votre commentaire n'a pas été publié pour l'instant.

En cours...
Votre commentaire n'a pas pu être publié pour la raison suivante :
Votre commentaire a été enregistré, il sera publié après validation par l'auteur. Poster un autre commentaire

Le texte saisi ne correspond pas à l'image, essayez de nouveau.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils seront soumis à l'appréciation de l'auteur avant publication.

« Un accord historique | Accueil | La gauche pour les territoires - mon intervention à l'Université d'été du PS »

La République des Territoires - Le Mag

Bienvenue dans la "République des Territoires", la partie "mag" – ou magazine – de mon site.

Cet Espace de réflexions et de débats, qui doit jouer le rôle « d’agitateur d’idées », propose des articles de fond sur la démocratie locale, l'organisation territoriale, la décentralisation, l'action des collectivités, les finances locales, etc.

Ouvert à tous, élus ou non, célèbres ou anonymes, chacun peut s’en saisir pour questionner, interpeller, proposer, faire valoir un point de vue sur ces thèmes. Mon rôle dans cette partie sera plus sûrement celui d’un « rédacteur en chef ».

Merci de vos contributions au débat !

Dernières contributions sur Le Mag

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Politique

Publié dans La République des Territoires

Publié dans La République des Territoires, Vie locale

Vidéos

A Propos

Ouverture du marché avec Claudy Lebreton

A propos

Adhérent au Parti socialiste en 1975, devenu maire de Plénée-Jugon en 1977, je suis président du Conseil Général des Côtes d'Armor depuis 1997 ainsi que président de l'Assemblée des départements de France depuis 2004.

Logo Parti Socialiste

Me Contacter

S'abonner par email